vendredi 22 août 2008

Samarcande, de Amin Maalouf




C'est l'histoire d'un manuscrit, recueil secret de poèmes interdits. C'est l'histoire d'un homme, Omar Khayyam, poète persan du XIème s., médecin, lettré, astronome, qui après une gloire immense abandonne les vanités des connaissances pour se laisser aller au vin et à la poésie. C'est l'histoire de son ami, Hassan Saba, fondateur de la secte des assassins.

Et c'est toute l'histoire de la construction de la Perse moderne, de l'Iran, qui défile devant nos yeux, dans le style imagé mais limpide d'Amin Maalouf.

Une grande histoire, un grand moment de bonheur.


"Ne te souviens pas d'hier,
Ne pleure pas pour demain,
Ne crois ni au passé, ni au futur,
Vis aujourd'hui et ne perds pas le souffle de ta vie."

Omar Khayyam


1 commentaire:

docteur sachs a dit…

Je ne suis pas fan des romans historiques, mais Maalouf a le don de nous faire voyager dans le temps avec tellement de précision. On s'y croirait. J'ai l'impression de me retrouver gamin avec les histoires de Simbad le marin...
A lire aussi Léon l'Africain et Le Périple de Baldassare