jeudi 14 août 2008

z'oreilles



J'aime bien avoir deux stéthoscopes pour amuser le petits nienfants. 
C'est vrai, quoi, si on n'a même pas le droit de jouer au docteur quand on va chez le docteur, c'est pas drôle ! C'est impressionnant de voir comme ils sont formatés, ces petits, pour ne rien toucher (bon, au départ, hein, parce que après quelques minutes et quelques sourires, l'ambiance est déjà bien plus agitée !!).

Donc j'aime bien leur mettre dans les doigts tout ce qu'ils n'ont pas le droit de toucher d'habitude : le stétho, le mètre-ruban, l'otoscope, le bâton-terrible-qui-fait-vomir (comme ça ils sont sûr que je ne l'utilise pas), le marteau à réflexes... Dans ce contexte, la pédiatrie devient plus un jeu qu'une contrainte! Il faut les voir, souvent méfiants au départ, puis intéressés, puis prenant leur nouveau rôle très au sérieux. Maîtres des objets, ils deviennent à leur tour maîtres de la situation. 

Le risque du début de la consultation, c'est que ces petits ne soient qu'un objet de discussion entre adultes. Détenteurs des objets, ils prennent un rôle très sérieux d'acteur de leur examen clinique, de leur corps et de leur santé... et en plus on rigole bien !!

Et le vaccin qui suit fait alors beaucoup moins mal !


5 commentaires:

Sophie * a dit…

Je ne savais pas que tu faisais ça!

Marie a dit…

What's a great idea !
Je vais tacher de m'en souvenir pour mes stages futurs, tiens !

SEL a dit…

JE CONFIRME ÇA MARCHE BIEN.
Faut en plus leur parler à eux et pas que à papa/maman/grand mère.... et puis se mettre à leur taille...
Les enfants inexaminables, il en reste quelques uns mais avec tout ça, ça reste relativement rare.
(Et puis moi ce que j'aime bien c'est qu'ils me fassent un gros bisous tout morveux sur la joue pour me dire au revoir sur le seuil de la porte.... temps pis pour les virus...)

Guillaume a dit…

Miam !!! :-)

reboul a dit…

du coup ma fille de 2 ans joue au docteur comme une grande et elle adore se faire examiner les oreilles et la gorge en réclamant encore maman!